Blog Makhila Ainciart Bergara

Tour de France et makhila (makila)

Tour de France et makhila (makila)

En 2006, nos makhilas (makilas) croisent pour la première fois la route du Tour de France, qui passe alors à Cambo-Les-bains. C'est aujourd'hui, 12 ans plus tard, que nous renouons avec l'histoire du Tour de France, grâce au contre la montre entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette qui passera le 28 juillet en haut du village
Lire la suite
Notre atelier recommandé par les guides touristiques !

Notre atelier recommandé par les guides touristiques !

Nous avons reçu le renouvellement de notre étoile au Guide Michelin et des recommandations du guide du routard, du lonely Planète et du Petit Futé.
Lire la suite
Des housses de makhilas

Des housses de makhilas

À l'été 2017, est née notre première collection de housses pour makhila, fabriquées dans le Béarn par l'entreprise familiale Tissage Moutet : deux versions inspirées du linge basque à sept bandes et trois versions Jacquard qui rappellent les dessins présents sur les bois de néflier.
Lire la suite
Un makhila chez un chef étoilé

Un makhila chez un chef étoilé

Sur la colline face aux montagnes et à la Rhune, à quelques kilomètres de la Côte Basque, se trouve l'Auberge Basque, un lieu unique et privilégié. On y déguste la cuisine de Cédric Béchade, une cuisine actuelle, goûteuse et gourmande autour des produits du Pays Basque, et de ses valeurs gastronomiques. C'est dans ce cadre que se trouve depuis bientôt un an un de nos makhilas.
Lire la suite
Le makhila n'est pas un bâton de berger

Le makhila n'est pas un bâton de berger

Il fut une époque où les Basques ne quittaient jamais leurs maisons sans leur makila. Ce bâton était bien le bâton de marche du Basque, à la fois compagnon et arme, et pas du tout un bâton de berger. Il faut voir les aquarelles de 1828 qui montrent les costumes des Basques du début du 19e siècle.
Lire la suite
Gravure du métal

Gravure du métal

Ce qui caractérise notre travail sur les viroles est double:- les viroles sont découpées dans des plaques métalliques, mises en forme et enfin brasées à l'argent ;- les viroles sont ensuite ornementées par deux procédés: gravure et poinçonnage. Nous n'utilisons pour cela aucun outil électrique ni aucun produit chimique.
Lire la suite
Le makhila de Jean-Martin Hiribarren 1853

Le makhila de Jean-Martin Hiribarren 1853

Curé, poète, auteur d'une grammaire, d'un lexique et d'un dictionnaire Basque-Français, Jean-Martin de Hiribarren fut aussi l'auteur d'une histoire de l'Empire et de nombreux sermons. Dans un poème il consacre quelques vers à vanter les mérites du makhila. 
Lire la suite
Savoir-faire d'excellence au Musée Basque de Bayonne

Savoir-faire d'excellence au Musée Basque de Bayonne

Du 24 octobre au 17 novembre, l'association des EPV du Pays Basque et du Béarn organise une manifestation regroupant 8 Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV), dont la nôtre.
Lire la suite
Le makhila est aussi un trophée

Le makhila est aussi un trophée

Le makhila (makila) et le chistera (xistera) sont tous deux emblématiques du Pays Basque. On ne s'étonne donc pas de les voir réunis à l'occasion des grandes finales de cesta punta à Biarritz, que ce soit celle du Gant d'Or au mois d'août ou celle des Masters en septembre.
Lire la suite
Le makhila de Renard

Le makhila de Renard

Le renard, comme par exemple dans le Roman de Renart, est souvent représenté sur la route avec son bâton de marche. Sur la couverture de son recueil Alegiak (fables) en 1926 il fait figurer un renard avec certains des attributs du Basque: le béret, la chamara et le makhila, négligemment porté sous le bras.
Lire la suite
Un makhila signé A. Ainciart en 1869

Un makhila signé A. Ainciart en 1869

En 1924, à la création du Musée Basque et de l'Histoire de Bayonne, les familles basques sont invitées à embellir et agrandir les réserves du Musée. Jean Ainciart fait don de plusieurs outils, établi et d'une série de makhilas.
Lire la suite
Le makhila par Michel Iturria

Le makhila par Michel Iturria

En Basque d'origine, Michel Iturria ne pouvait omettre le makhila. Dans ses dessins d'actualités c'est le côté piquant de l'objet qu'il a retenu. Dessinateur, créateur de bande dessinée, caricaturiste, il a longuement mis son crayon au service du journal Sud Ouest.
Lire la suite
L'affiche de Jacques Le Tanneur

L'affiche de Jacques Le Tanneur

Le Musée Basque expose en permanence en bas de l'escalier vers la salle de réunions du premier étage (salle Argitu) un grand tirage d'une affiche signée Jacques Le Tanneur (1887-1935). La femme tient à la main de manière élégante un makhila. Mais aussi de la manière dont on utilise le makhila: en posant la main sur le pommeau.
Lire la suite
Idek et Ideki, des poignées en bois de néflier

Idek et Ideki, des poignées en bois de néflier

Nous signons avec l’ébéniste d’Art Kostia une collaboration inédite en créant 2 poignées, Idek et Ideki (déclinaison du verbe ouvrir en basque), clin d’oeil aux makhilas traditionnels de Larressore.
Lire la suite
Les silhouettes de Charles Fréger

Les silhouettes de Charles Fréger

Quand un photographe séjourne au Pays Basque à la recherche de codes, symboles et modèles, il rencontre le makhila.
Lire la suite
Le Figaro cite le makhila

Le Figaro cite le makhila

On a mené une exploration attentive des pages du Figaro de 1854 à 1942 grâce à la base de données numérique de la BNF. 
Lire la suite
Le makhila de Winston Churchill

Le makhila de Winston Churchill

Le 14 juillet, Churchill assiste à la fête populaire à Hendaye : parties de pelote, fandangos et toro de fuego. Les journaux de l'époque et Charles Bergara n'ont pas gardé mémoire de qui a offert ce makila et quel jour ce cadeau lui a été fait
Lire la suite
Un grand baryton chante au balcon à Bayonne en 45

Un grand baryton chante au balcon à Bayonne en 45

Le 23 août 1944, Michel Dens chante la Marseillaise du haut du balcon de l'Hotel de Ville de Bayonne. Un an après, J.-P. Brana, maire de Bayonne, le fait citoyen d'honneur de la ville et lui offre à l'artiste lyrique un makhila, « le présent habituel que l'on fait ici aux hôtes de marque ». 
Lire la suite
L'atelier innove avec une édition limitée "aux anneaux d'or"

L'atelier innove avec une édition limitée "aux anneaux d'or"

Depuis 200 ans et 7 générations, l’atelier Ainciart Bergara fabrique des makhilas, dans la pure tradition artisanale, à Larressore, au Pays Basque. En novembre dernier, à l’occasion de sa première participation au Salon International du Carrousel du Louvre à Paris, l’atelier a présenté sa dernière innovation: une édition limitée d’un modèle aux anneaux d’or, s’inspirant de la joaillerie.
Lire la suite
Nos conseils pour entretenir votre makhila

Nos conseils pour entretenir votre makhila

L'entretien du makhila concerne principalement le bois et le métal. Entretenir le bois de néflier est important car il évite que ce dernier se dessèche et perde sa couleur. L'entretien du métal se fait selon les goûts.
Lire la suite