Blog Makhila Ainciart Bergara

Le makhila de Winston Churchill

Le makhila de Winston Churchill

Le 14 juillet, Churchill assiste à la fête populaire à Hendaye : parties de pelote, fandangos et toro de fuego. Les journaux de l'époque et Charles Bergara n'ont pas gardé mémoire de qui a offert ce makila et quel jour ce cadeau lui a été fait
Lire la suite
Un grand baryton chante au balcon à Bayonne en 45

Un grand baryton chante au balcon à Bayonne en 45

Le 23 août 1944, Michel Dens chante la Marseillaise du haut du balcon de l'Hotel de Ville de Bayonne. Un an après, J.-P. Brana, maire de Bayonne, le fait citoyen d'honneur de la ville et lui offre à l'artiste lyrique un makhila, « le présent habituel que l'on fait ici aux hôtes de marque ». 
Lire la suite
L'atelier innove avec une édition limitée "aux anneaux d'or"

L'atelier innove avec une édition limitée "aux anneaux d'or"

Depuis 200 ans et 7 générations, l’atelier Ainciart Bergara fabrique des makhilas, dans la pure tradition artisanale, à Larressore, au Pays Basque. En novembre dernier, à l’occasion de sa première participation au Salon International du Carrousel du Louvre à Paris, l’atelier a présenté sa dernière innovation: une édition limitée d’un modèle aux anneaux d’or, s’inspirant de la joaillerie.
Lire la suite
Nos conseils pour entretenir votre makhila

Nos conseils pour entretenir votre makhila

L'entretien du makhila concerne principalement le bois et le métal. Entretenir le bois de néflier est important car il évite que ce dernier se dessèche et perde sa couleur. L'entretien du métal se fait selon les goûts.
Lire la suite
Les makhilas du Général de Gaulle

Les makhilas du Général de Gaulle

De notre petit atelier sont partis des makhilas pour chacun des Présidents de la Ve République. Nous avons ainsi fabriqué deux makhilas pour le Général de Gaulle, le premier en 1947 et le second en 1959.
Lire la suite
Petite astuce pour utiliser le makhila en intérieur et/ou sur sol glissant

Petite astuce pour utiliser le makhila en intérieur et/ou sur sol glissant

L'extrémité du makhila qui est en contact avec le sol est un trèfle métallique inséré dans une virole. Il assure le contact avec le sol. Cette finition est parfaite pour marcher en montagne ou sur les sentiers.  Cependant, elle peut être modifiée pour s'adapter aux sols d'intérieur ou au bitume.
Lire la suite
Le makhila en aquarelle au début du 19e siècle

Le makhila en aquarelle au début du 19e siècle

S'il fallait une preuve que le makhila (makila) était bien le bâton du Basque -et de tous les Basques- au début du 19e siècle, elle serait fournie par une série d'aquarelles de l'époque. 
Lire la suite
Les makhilas de Saint Pée

Les makhilas de Saint Pée

On compte dans les maisons de Saint Pée sur Nivelle un grand nombre de makhilas. Il faut dire que Besta Berri, la Fête Dieu, y regroupait quantité de gardes porteurs de makhila. 
Lire la suite
Le makhila au jeu des 1000 euros

Le makhila au jeu des 1000 euros

Le 14 avril 2014, la question banco du jeu était ainsi proposée par Nicolas Stoufflet aux deux candidats: "Quel est le nom de ce bâton de marche traditionnel du Pays Basque qui était remis aux adolescents et marquait le passage dans le monde des adultes ?"
Lire la suite
Paris 1937 : une page familiale

Paris 1937 : une page familiale

De mai à novembre 1937 se tient à Paris l'Exposition Internationale des Arts et Techniques. Jean Bergara y expose dans le pavillon des 3B (Béarn, Basques et Bigorre)
Lire la suite
Le makhila au cinéma

Le makhila au cinéma

Le makila est présent dans la filmographie... et pas toujours là où on l'attend, ce qui montre sa facette universelle.
Lire la suite
La tapisserie de Larressore

La tapisserie de Larressore

La mairie de Larressore possède une belle tapisserie dessinée par Matthieu Diesse et exécutée à l'abbaye bénédictine de Belloc à Urt (Pyrénées Atlantiques). Cette oeuvre montre l'articulation du village entre lande (larre) et herbe (soro) et on y voit un makhila sur la gauche.
Lire la suite
Le makhila Ainciart dans le Guide Bleu 1926

Le makhila Ainciart dans le Guide Bleu 1926

En 1926 Hachette confie à Pierre Lamare la tâche de rédiger le Guide Bleu illustré du Pays Basque. Le résultat tient en un peu plus de 300 pages denses et concises. Le makila Ainciart ne lui échappe pas que ce soit à Bayonne ou dans la vallée de la Nive. 
Lire la suite
L'origine de la signature Ainciart Bergara

L'origine de la signature Ainciart Bergara

Le mariage de Marie-Jeanne Ainciart et Jean Bergara en 1926 modifie la signature de nos makhilas. Précédemment signés Ainciart, J. Ainciart précisément pour ceux qui sont à cheval sur les 19e et 20e siècles, les makhilas sont désormais signés Ainciart Bergara. Marie-Jeanne Ainciart joue un rôle capital dans cette évolution.
Lire la suite
Les makhila Ainciart Bergara au Musée Basque de Bayonne (2)

Les makhila Ainciart Bergara au Musée Basque de Bayonne (2)

En 1931 est diffusé un documentaire de plus de 50 minutes " Au Pays des Basques " de la même inspiration que le livre de Gaëtan Bernoville qui porte d'ailleurs comme titre "Le Pays des Basques". Une séquence est titrée : " La fabrication de la canne basque ou makila est oeuvre de longue haleine ".
Lire la suite
Faire un makila est oeuvre de longue haleine

Faire un makila est oeuvre de longue haleine

En 1926 l'historien bien connu Camille Jullian découvre le Musée Basque de Bayonne et fait de cette visite un article dans La Revue Hebdomadaire. Il y relate le don de Jean Ainciart d'une collection de makhilas et affirme: "Un vrai makhila est tout un poème".
Lire la suite
Le makila de Pierre Harispe

Le makila de Pierre Harispe

Pierre Harispe, philosophe, sociologue et poète, professeur puis journaliste, donne au makila un rôle important dans son roman de moeurs intitulé Ainhoa et publié en 1893. En particulier dans le chapitre consacré au jeu de Paume et au légendaire pilotari Perkain.
Lire la suite
Le makhila dans les Bulletins du Musée Basque

Le makhila dans les Bulletins du Musée Basque

Le Bulletin du Musée Basque ou BMB est la publication qui accompagne le Musée Basque et de l'histoire de Bayonne depuis sa création en 1924. 3 BMB ont fait référence au makhila de notre atelier.
Lire la suite
La fougère, emblème de la famille

La fougère, emblème de la famille

Depuis Jean Ainciart au 19e siècle, une fougère stylisée est gravée sur la virole du bas de nos makhilas.
Lire la suite
ARTE à l'atelier

ARTE à l'atelier

La chaine de télévision Arte a présenté en début 2012 une série de portraits des régions françaises. Le portrait de l'Aquitaine contient une séquence tournée  à l'atelier.
Lire la suite